RBC
image RBC.com | Recherche | Carte du Site | Nous joindre | Conditions d'utilisation | English
Autres sites de RBC:
image Banque Investissements Marchés des Capitaux
» Profil de l'entreprise
» Gouvernance d'entreprise
» Histoire
» Relations avec
les investisseurs
Salle de presse
 Communiqués
 Info-Articles
 Présentation des membres de la Haute direction
 Discours
 Actualités RBC
 L'Indice PMI RBC
 L'Indice PCC RBC
 Rapports spéciaux
 Multimédia
 Calendrier des activités
» Économie
» Publications
» Collectivités et durabilité
» Carrières
» Diversité
» Devenir un fournisseur
» Porter plainte

Communiqués

 

Légère amélioration de la confiance des consommateurs américains après six mois de pessimisme en hausse constante, selon l’indice RBC CASH

NEW YORK, 9 mai 2008 Les Américains contemplent leur économie avec un peu plus d'enthousiasme ce mois-ci. En effet, leur sentiment de confiance, tel que mesuré tout récemment par l'indice RBC CASH (un indicateur du moral économique des consommateurs et des dépenses des ménages), a progressé de près de 10 points, mettant ainsi fin à six mois de recul constant. Les 1 000 Américains sondés plus tôt cette semaine envisagent leur avenir économique plus d'optimisme mais continuent de craindre pour leur sécurité d'emploi. En raison de cette attitude partagée, l'indice RBC CASH publié aujourd'hui par RBC se situe à 39,0 pour le mois de mai, en hausse donc par rapport aux 29,5 du mois d'avril, le niveau le plus bas enregistré depuis la création de l'indice.

« Les consommateurs commencent à regarder au-delà de la crise économique actuelle : l'amélioration de leurs attentes pour l'avenir le montre, dit T.J. Marta, économiste et stratège, Revenu fixe, RBC Marchés des Capitaux. Par contre, leur pessimisme au chapitre de l'emploi n'est pas incompatible avec la hausse de l'indice général puisque le marché de l'emploi est généralement décalé par rapport au cycle économique. »

L'indice RBC CASH est le résultat d'un sondage mensuel sur les attitudes des consommateurs américains à l'égard de l'état actuel et futur des économies locales, des finances personnelles et de l'épargne. Le sondage évalue également dans quelle mesure les répondants ressentent suffisamment d'optimisme pour effectuer des investissements d'envergure. Composé de quatre sous-indices - l'indice RBC de la conjoncture, l'indice RBC des prévisions, l'indice RBC des investissements et l'indice RBC de l'emploi -, il a pour référence les valeurs établies en janvier 2002, au moment de sa création (valeur de référence de 100). Les résultats de ce mois-ci sont fondés sur un échantillon représentatif de 1 000 adultes sondés à l'échelle nationale entre le 5 et le 7 mai 2008 par Ipsos Public Affairs, une société d'études basées sur des sondages. La marge d'erreur était de plus ou moins 3,1 pour cent.

Voici les points saillants du sondage :

  • Les consommateurs envisagent leur avenir économique avec plus d'optimisme puisque l'indice RBC des prévisions a augmenté de plus de 24 points en mai, tout en restant encore négatif un cinquième mois consécutif, à -24,1. Aujourd'hui, moins d'un tiers (32 pour cent) des Américains s'attendent à ce que leur économie locale se porte plus mal à l'avenir, en baisse par rapport aux 38 pour cent du mois dernier.

  • L'indice RBC de la conjoncture, à 57,4, affiche une légère hausse puisqu'il était de 54,6 le mois dernier. Cette hausse tient à l'amélioration du moral des consommateurs, qui ont une opinion plus positive a sujet de l'état actuel de leurs finances personnelles puisque 30 pour cent d'entre eux jugent que leurs finances sont solides. Ils n'étaient que 25 pour cent à le penser en avril. Les attitudes à l'égard de l'état actuel de leur économie locale n'ont statistiquement pas changé en mai : 15 pour cent des consommateurs estiment encore que leur économie locale est solide et 42 pour cent, qu'elle est faible. Ils n'étaient que 41 pour cent à partager cette opinion en avril.

  • Le sentiment des Américains à l'égard des placements s'est légèrement amélioré en mai, ce qui a fait gagner plus de quatre points à l'indice RBC des investissements, qui s'établit à 60,7 par rapport à 56,4 le mois dernier. Les Américains sont pratiquement aussi nombreux que le mois dernier (27 contre 28 pour cent) à penser que le mois prochain sera une bonne période pour investir en bourse. La confiance des consommateurs dans l'immobilier est restée stable et plus du tiers des consommateurs (37 pour cent) pensent que les 30 prochains jours seront un bon moment pour investir dans ce secteur, contre 38 pour cent le mois dernier.

  • À 93,7, l'indice RBC de l'emploi est tombé à son niveau le plus bas depuis sa création en janvier 2002. Les Américains sont plus nombreux à craindre des pertes d'emploi, et un sur quatre (26 pour cent) s'attend à des pertes d'emploi dans les six prochains mois, contre 20 pour cent en avril. La confiance des consommateurs à l'égard de leur sécurité d'emploi personnelle a aussi légèrement baissé, d'un point ce mois-ci, à 27 pour cent contre 28 pour cent en avril.

On peut consulter l'intégralité du rapport sur l'indice RBC CASH à l'adresse www.rbc.com/newsroom/rbc-cash-index.html.

- 30 -

Contacts :
Loretta A. Healy, The Hubbell Group, Inc., 781 878-8882
Kevin Foster, RBC Capital Markets, 212 428-6902


 

Agir
  Communiquez avec un membre de l'équipe des Relations avec les médias


Actualités
  Repli de l'Indice PMIMC RBC à signale une croissance soutenue de la production en février (14.03.03)
  RBC est à la recherche d'artistes émergents pour son seizième Concours de peintures canadiennes (14.02.21)
  La Banque Royale du Canada annonce les résultats de l'exercice des droits de conversion des actions privilégiées de premier rang à dividendes non cumulatifs et à taux rajusté de cinq ans de série AJ et AL (14.02.14)
  plus >>


Autres liens
  Rapports trimestriels
  RBC en bref
  RBC Bulletin
  Á propos de RBC


  Rapports spéciaux
 
  L'indice RBC des directeurs d'achats de l'industrie manufacturière canadienne
 
05/12/2008 11:43:09