RBC
image RBC.com | Recherche | Carte du Site | Nous joindre | Conditions d'utilisation | English
Autres sites de RBC:
image Banque Investissements Marchés des Capitaux
» Profil de l'entreprise
» Gouvernance d'entreprise
» Histoire
» Relations avec
les investisseurs
Salle de presse
 Communiqués
 Info-Articles
 Présentation des membres de la Haute direction
 Discours
 Actualités RBC
 L'Indice PMI RBC
 L'Indice PCC RBC
 Rapports spéciaux
 Multimédia
 Calendrier des activités
» Économie
» Publications
» Collectivités et durabilité
» Carrières
» Diversité
» Devenir un fournisseur
» Porter plainte

Rapports spéciaux

 

Ne débouchez pas le champagne : une étude de RBC révèle que les gagnants du gros lot à la loterie ont l'intention de continuer de travailler

TORONTO, le 25 avril 2008 — Ce soir, le gros lot du LOTTO SUPER 7 est de 17 millions de dollars, et le rêve d'arrêter de travailler est peut-être sur la liste des vœux de tous ceux qui ont acheté un billet de loterie au Canada, mais une étude effectuée par RBC montre que les gagnants sont autant susceptibles de continuer de travailler que de prendre une retraite définitive.

Le sondage RBC, effectué par Ipsos Reid sur le thème de la course au talent canadien, révèle que l'image idyllique des gagnants du gros lot s'éloignant dans le soleil couchant vers de nouveaux horizons avec l'intention de ne plus jamais travailler est plus un mythe qu'une réalité. En fait, à la question « Que feriez-vous si vous gagniez 5 millions de dollars à la loterie demain », seulement un tiers (35 pour cent) répondent qu'ils quitteraient leur emploi définitivement et prendraient leur retraite, et la moitié (52 pour cent) qu'ils continueraient de travailler, mais pas forcément à leur poste actuel.

« RBC est un des plus grands employeurs canadiens, et je suis certaine que ses employés achètent pas mal de billets de loterie, dit Christianne Paris, vice-présidente, Apprentissage et recrutement RBC. Et comme ils ont autant de chances de gagner que les autres, il est rassurant de savoir que s'ils aspirent à gagner le gros lot, ce n'est peut-être pas entièrement dans le but de prendre une retraite définitive. »

Selon le sondage de RBC, s'ils gagnaient 5 millions de dollars à la loterie demain, les travailleurs canadiens :

  • quitteraient leur emploi définitivement et prendraient leur retraite (35 pour cent) ;
  • démarreraient leur propre entreprise (17 pour cent) ;
  • entreprendraient une nouvelle carrière dans un tout autre domaine ou une toute autre profession (13 pour cent) ;
  • prendraient congé, mais reprendraient leur poste actuel (11 pour cent) ;
  • conserveraient leur emploi actuel (11 pour cent) ;
  • retourneraient aux études (huit pour cent) ;
  • démarreraient une œuvre de bienfaisance (trois pour cent).

Les Canadiens les plus susceptibles d'arrêter définitivement de travailler et de prendre leur retraite (35 pour cent) s'ils gagnaient 5 millions de dollars à la loterie ont généralement entre 45 et 65 ans (55 pour cent) et sont des femmes (38 pour cent contre 32 pour cent d'hommes). Ils ont aussi plus tendance à travailler à temps partiel (40 pour cent) et à être syndiqués (40 pour cent contre 33 pour cent de non-syndiqués).

Autres données importantes : ceux qui disent qu'ils démarreraient leur propre entreprise (17 pour cent) s'ils gagnaient 5 millions de dollars ont tendance à être plus jeunes (18 à 30 ans, 27 pour cent), des hommes (20 pour cent comparativement à 15 pour cent de femmes), à gagner plus de 80 000 $ par an (23 pour cent), à travailler dans le secteur privé (20 pour cent contre 15 pour cent dans le secteur public).

Ces conclusions sont tirées d'un sondage RBC effectué par Ipsos Reid du 5 au 15 novembre 2007. Le sondage en ligne est basé sur un échantillon sélectionné au hasard de 2 052 travailleurs à temps plein et à temps partiel canadiens. Avec un échantillon de cette taille, les résultats sont considérés comme précis à ± 2,2 points de pourcentage près, 19 fois sur 20, comparativement à ce qu'ils auraient été si l'ensemble de la population adulte canadienne avait été consultée. Ces données ont été pondérées statistiquement pour assurer que la composition de l'échantillon par région et par âge et sexe reflète celle de la population canadienne réelle d'après les données du recensement de 2006.

- 30 -

Contact médias :
Raymond Chouinard, 514 874-6556


 

Agir
  Communiquez avec un membre de l'équipe des Relations avec les médias


Actualités
  Repli de l'Indice PMIMC RBC à signale une croissance soutenue de la production en février (14.03.03)
  RBC est à la recherche d'artistes émergents pour son seizième Concours de peintures canadiennes (14.02.21)
  La Banque Royale du Canada annonce les résultats de l'exercice des droits de conversion des actions privilégiées de premier rang à dividendes non cumulatifs et à taux rajusté de cinq ans de série AJ et AL (14.02.14)
  plus >>


Autres liens
  Rapports trimestriels
  RBC en bref
  RBC Bulletin
  Á propos de RBC


  Rapports spéciaux
 
  L'indice RBC des directeurs d'achats de l'industrie manufacturière canadienne
 
04/25/2008 08:17:17