RBC
image RBC.com | Recherche | Carte du Site | Nous joindre | Conditions d'utilisation | English
Autres sites de RBC:
image Banque Investissements Marchés des Capitaux
» Profil de l'entreprise
» Gouvernance d'entreprise
» Histoire
» Relations avec
les investisseurs
Salle de presse
 Communiqués
 Info-Articles
 Présentation des membres de la Haute direction
 Discours
 Actualités RBC
 L'Indice PMI RBC
 L'Indice PCC RBC
 Rapports spéciaux
 Multimédia
 Calendrier des activités
» Économie
» Publications
» Collectivités et durabilité
» Carrières
» Diversité
» Devenir un fournisseur
» Porter plainte

Rapports spéciaux

 

Prendriez-vous votre retraite aujourd’hui si vous le pouviez ? Non, répondent la plupart des Canadiens, selon un sondage de RBC

Sondage (pdf, 5 pages, 48Ko)

TORONTO, le 29 janvier 2008 — Même s'ils avaient suffisamment d'argent pour prendre leur retraite aujourd'hui, la plupart des Canadiens (82 pour cent) continueraient de travailler, révèle le dernier sondage de RBC sur les REER. À peine plus de la moitié (53 pour cent) travailleraient à temps partiel ou occasionnellement.

« Pour la plupart des Canadiens, la retraite, ce n'est pas passer ses jours dans une chaise berçante, dit Lee Anne Davies, chef, Stratégies de retraite, RBC. La définition de la retraite change et comprend maintenant certaines formes de travail. Beaucoup de Canadiens ne se sentent peut-être pas prêts à passer à une retraite complète, et pour eux, continuer de travailler est une façon de rester engagé et de continuer à jouer un rôle dans la société. »

Si plus de la moitié des Canadiens (56 pour cent) ont l'intention de continuer de travailler le plus longtemps possible, cette proportion tombe à 43 pour cent chez les 55 ans et plus, ce qui indique un changement de perspective chez les Canadiens lorsque la retraite approche. Le sondage indique également que plus d'un tiers des Canadiens (38 pour cent) croient qu'ils travailleront après 65 ans.

« Les gens songent à continuer de travailler après 65 ans, peut-être pour des raisons personnelles ou des obligations financières. Parmi ceux qui comptent prendre leur retraite après 65 ans, près d'un tiers prévoient qu'ils devront soutenir quelqu'un à la retraite, comparativement à un cinquième (22 pour cent) de ceux qui veulent prendre leur retraite au plus tard à 65 ans, ajoute Mme Davies. Un autre facteur est peut-être que, dans leur immense majorité, les Canadiens estiment important d'avoir réglé toutes leurs dettes avant de prendre leur retraite (91 pour cent). »

Près de la moitié des gens ayant l'intention d'arrêter de travailler après l'âge de 65 ans craignent de ne pas avoir économisé assez pour leur retraite. Le sondage révèle aussi que sur dix Canadiens ayant des REER, seulement trois ont l'intention de cotiser au maximum pour l'année d'imposition 2007.

« La retraite est une transition. Elle ne se produit pas à une date fixe ou à un âge donné, dit Mme Davies. Une façon de profiter pleinement de la retraite est de planifier ce que vous voulez faire et de déterminer comment vous allez financer le mode de vie que vous souhaitez. »

La révélation la plus étonnante est que plus de sept Canadiens sur dix (72 pour cent) sont sûrs de pouvoir recommencer à travailler s'ils ont besoin d'un revenu supplémentaire à la retraite. Ce chiffre indique que les Canadiens ne considèrent pas les problèmes de santé, le vieillissement ou l'obsolescence de leurs compétences comme des obstacles qui pourraient restreindre leurs perspectives d'emploi une fois qu'ils seront à la retraite, remarque Mme Davies.

Le 18e sondage RBC annuel sur les REER a été effectué par Ipsos Reid, du 23 octobre au 5 novembre 2007. Le sondage est basé sur des entretiens téléphoniques avec un échantillon sélectionné au hasard de 1 200 Canadiens adultes (âgés de 18 ans au moins). Avec un échantillon de cette taille, les résultats sont considérés comme précis à ± 2,8 points de pourcentage près, 19 fois sur 20, comparativement à ce qu'ils auraient été si l'ensemble de la population adulte canadienne avait été consultée. La marge d'erreur est plus grande lorsque l'échantillon est réparti par régions ou en d'autres sous-groupes.

Votre avenir à définir® est l'approche exclusive de RBC pour aider ses clients à établir, planifier et atteindre leurs objectifs pour leur retraite. Guidés par les planificateurs financiers et les conseillers en placements et en retraite de RBC, les clients utilisent cette approche pour établir une stratégie financière qui leur permettra de préparer avec succès la vie dont ils rêvent à la retraite, d'après ce qui compte le plus pour eux : famille, santé, foyer, style de vie, travail/entreprise, croissance personnelle et patrimoine. Pour en savoir plus sur ce que RBC peut faire pour vous aider à établir une stratégie pour l'avenir, visitez www.rbcbanqueroyale.com/repenser ou composez le 1 866 335-4055.

- 30 -

Contacts médias :
Raymond Chouinard, Relations avec les médias, RBC
514 874-6556


 

Agir
  Communiquez avec un membre de l'équipe des Relations avec les médias


Actualités
  Repli de l'Indice PMIMC RBC à signale une croissance soutenue de la production en février (14.03.03)
  RBC est à la recherche d'artistes émergents pour son seizième Concours de peintures canadiennes (14.02.21)
  La Banque Royale du Canada annonce les résultats de l'exercice des droits de conversion des actions privilégiées de premier rang à dividendes non cumulatifs et à taux rajusté de cinq ans de série AJ et AL (14.02.14)
  plus >>


Autres liens
  Rapports trimestriels
  RBC en bref
  RBC Bulletin
  Á propos de RBC


  Rapports spéciaux
 
  L'indice RBC des directeurs d'achats de l'industrie manufacturière canadienne
 
01/29/2008 08:51:45