Sauter la barre de navigation du haut

Sauter le chemin de navigation  
À propos de RBC > Histoire > Survol des réalisations importantes > Services bancaires en ligne

Services bancaires en ligne

 
1995 La Banque Royale devient la première banque canadienne à offrir de l’information sur Internet, par le site www.royalbank.com. Un an plus tard, ce site enregistrait de 7 000 à 10 000 visites par semaine.
1996 Plusieurs centaines de clients reçoivent le nouveau logiciel L’Argentier de la Banque Royale, qui relie leur ordinateur directement à l’ordinateur central de la Banque, leur permettant ainsi d’accéder à divers services. Premiers services bancaires sur ordinateur personnel au Canada, les Services bancaires sur PC sont déployés à l’échelle nationale à la fin de l’année.
  Actions en Direct lance PCAction, progiciel visant à donner aux clients un accès en temps réel aux cours boursiers et à des renseignements sur les marchés, tout en leur permettant de gérer leurs comptes en tout temps – de leur domicile ou de leur bureau.
  La Banque Royale ajoute les demandes de prêts hypothécaires à son site Web, permettant ainsi aux clients de présenter une demande d’hypothèque préapprouvée par l’intermédiaire du site www.royalbank.com.
  Chaque mois, le site www.royalbank.com enregistre un million de visites d’utilisateurs du monde entier.
  La Banque Royale devient la première banque à offrir la possibilité de présenter une demande de prêt-auto sur Internet. Elle fait équipe avec Carguide pour offrir des critiques de voitures, des résultats d’essais routiers, des prix et des promotions spéciales.
  La Banque Royale lance les Services bancaires sur Internet – l’un des volets de l’accès multimodal offert par Royal Direct.
1997 La Banque Royale lance le service Relevés en ligne, qui permet aux clients des banques correspondantes de consulter en temps réel les soldes et les relevés d’opérations par Internet.
  Le site Web de la Banque Royale est classé « meilleur site Web d’affaires canadien de 1996 » par le magazine Net Innovations.
  La Banque Royale lance son site Web An 2000. Les institutions financières canadiennes ont été les premières à se pencher sur le problème du passage à l’an 2000.
1998 Actions en direct Banque Royale Inc. lance NetAction, service de négociation par Internet. Au moyen de NetAction, les investisseurs peuvent donner en temps réel, en contrepartie de commissions réduites, des ordres d’opérations sur des actions, des options et des fonds communs de placement.
  En collaboration avec AT&T Canada, la Banque Royale lance connect@ffaires, qui donne aux petites entreprises clientes la possibilité d’effectuer leurs opérations bancaires et de gestion par Internet. Connect@ffaires Banque Royale était le premier service en son genre au Canada.
  La Banque Royale est la première des institutions financières canadiennes – et l’une des premières en Amérique du Nord – à offrir des solutions de paiement par Internet selon le protocole Secure Electronic Transaction (SET). Les commerçants Visa et les petites entreprises qui font affaire en ligne peuvent ainsi offrir à leurs clients une option de paiement par Internet hautement sécurisée.
  La Banque Royale lance un site Web exclusivement en français à l’adresse www.banqueroyale.com. Ce site est une première sur le marché : aucune autre grande institution financière – et peu d’autres entreprises – n’offre un site distinct en français.
  La Banque Royale acquiert Security First Network Bank, première banque Internet au monde.
1999 La Banque Royale conclut avec quatre fournisseurs de services publics une entente ayant trait à un projet pilote de service de facturation électronique exploité par e-route inc., société technologique détenue par la Banque Royale et cinq autres institutions financières canadiennes. Ce service permet aux clients de recevoir leurs factures par Internet.
  La Banque Royale et British Airways annoncent une importante alliance stratégique pour lancer British Airways Global Financial Services, qui a débuté avec le compte de dépôt extraterritorial le 1er juin 1999. L’alliance offre aux grands voyageurs une gamme de services financiers internationaux accessibles en tout temps au moyen d’un service téléphonique sans frais et de l’accès à un site Internet sécurisé.
  Les résidants de Sherbrooke (au Québec) sont les premiers au Canada à pouvoir charger des fonds électroniques Mondex sur leur Carte-client Banque Royale par Internet dans le cadre d’un projet pilote.
  America Online, Inc. et la Banque Royale annoncent une alliance stratégique qui prévoit l’acquisition par la Banque Royale d’une participation de 20 % dans AOL Canada Inc. au prix de 60 M$ US. L’entente permet aux deux sociétés d’innover avec des services groupés et comarqués, et de collaborer à de divers projets de commerce électronique.
  Actions en direct Banque Royale lance NetAction 2.0, service de courtage direct en ligne présentant les cours boursiers en temps réel, une estimation des commissions, des études financières, de l’information et un service de virement de fonds Accès Royal.
2000 La Banque Royale franchit le cap du million de clients de ses services financiers en ligne canadiens quatre mois plus tôt que prévu.
  La Banque Royale est désignée « Internet Bank 2000 », la banque au monde la mieux cotée pour les services financiers électroniques, par Lafferty Research du Royaume-Uni.
2001 La Banque Royale obtient la première place au classement de Speers & Associates des meilleurs sites Web canadiens. De plus, elle est la seule banque canadienne à figurer au classement des 25 meilleures institutions financières au monde.
  La Banque Royale lance un nouveau service qui permet aux clients de verser en ligne des cotisations supplémentaires visant la plupart des placements admissibles aux REER de RBC Banque Royale, notamment les fonds communs de placement Royal et les dépôts-retraite. En décembre 2001, d’autres possibilités de cotisation en ligne à des placements admissibles aux REER se sont ajoutés, notamment les CPG, ainsi que l’échange de titres entre placements admissibles aux REER de la Banque Royale.
  La Banque Royale lance le premier service bancaire sans fil en Amérique du Nord pour les appareils sans fil Palm, offrant ainsi aux clients un accès sécurisé à la plupart des fonctions bancaires en ligne, notamment les soldes de compte, les virements de fonds et le règlement de factures.
  e-route inc., société détenue par la Banque Royale et d’autres grandes institutions financières canadiennes, lance webdoxs, service de présentation de documents électroniques (PDE) qui permet aux consommateurs de recevoir et de payer des factures d’entreprises participantes par l’intermédiaire de leur compte bancaire en ligne.
  B2B Vertical Markets, coentreprise de la Banque Royale et de Mediagrif Interactive Technologies, investit dans Net3f, un marché en ligne permettant de chercher, d’acheter et de vendre des pièces pour automobiles.
  Le service Banque en direct de la Banque Royale lance une nouvelle fonction qui permet aux clients ayant des comptes CPG non enregistrés d’acheter et de renouveler des CPG en ligne.
  Actions en direct Banque Royale lance un nouveau service de négociation en ligne visant les titres à revenu fixe de RBC Marchés des Capitaux, la plus importante gamme de titres de ce genre au Canada comprenant des CPG, des obligations de sociétés et d’État, ainsi que des bons du Trésor.
  B2B Vertical Markets investit dans Viewtrak, société d’Edmonton offrant une solution élaborée en ligne pour les producteurs de bovins de boucherie qui cherchent de l’information sur le bétail.
  RBC Banque Royale compte 1,9 million de clients en ligne, dont plus de 100 000 petites entreprises.
  La Banque Royale lance www.rbc.com, un nouveau site Web complet qui sert de voie d’accès unique au groupe.
  La Banque Royale apporte une amélioration à son service Banque en direct en permettant aux clients de virer des fonds par Internet à un autre client, particulier ou entreprise, de RBC Banque Royale. Les clients en ligne disposent ainsi d’un moyen pratique et immédiat de verser de l’argent à des amis, à des membres de la famille ou à des entreprises associées.
2002 Avec le lancement de Mes Affaires, la Banque Royale devient la première institution financière au Canada à offrir aux clients en ligne une option de regroupement des comptes leur permettant de consulter, d’organiser et de gérer virtuellement tous leurs avoirs financiers à l’écran, notamment les comptes bancaires et de courtage de la Banque Royale ainsi que les comptes de dépôt en ligne, de cartes de crédit, de placements, de prêts personnels et de prêts hypothécaires résidentiels d’autres institutions financières.
Deux millions de clients utilisent maintenant le service Banque en direct.
2004 La Banque Royale est la première banque à offrir à plus de deux millions de clients de Banque en direct les virements de fonds par courriel par l’intermédiaire de la marque de confiance Interac. Les particuliers et les petites entreprises ont la possibilité de transférer des fonds à une autre institution financière en temps réel en envoyant un courriel comprenant une question secrète créée par eux.
  La Banque Royale devient la première grande banque canadienne à donner aux clients la possibilité de visualiser des images de chèques en ligne dans Banque en direct. Elle lance également les oppositions au paiement en ligne.
  Les services de courtage en ligne de Actions en Direct sont revampés.
2005 Les clients de la Banque Royale ont maintenant la possibilité de ne plus recevoir de relevé papier et de visualiser les activités de leur compte en ligne, en toute sécurité.
  La Banque Royale est la première institution financière canadienne à traiter une opération Interac en ligne.
  Le service Banque en direct est offert gratuitement aux particuliers.
  Les clients de Banque en direct peuvent maintenant visualiser en ligne leurs dépôts au GAB. La protection de l’ouverture de session est lancée pour accroître la sécurité.
  La page d’accueil de Banque en direct est lancée.
2006 La Banque Royale franchit une étape importante lors de l’ouverture du trois millionième compte de Banque en direct.
  La Banque Royale lance des garanties pour les clients de ses services bancaires en ligne et de courtage autogéré, qui assurent le remboursement intégral des fonds perdus par suite d’opérations non autorisées effectuées sur leurs comptes.
2007 La Banque Royale lance le Compte Épargne @ intérêt élevé RBC.
  La Banque Royale franchit une étape importante lors de l’ouverture du quatre millionième compte de Banque en direct.
2008 La Banque Royale se voit attribuer la « meilleure note globale » de par Forrester Research pour le classement 2008 des sites Web bancaires sécurisés, banques canadiennes.
2009 La Banque Royale franchit une étape importante lors de l’ouverture du cinq millionième compte de Banque en direct.
  Envois internationaux de fonds RBC est lancé, offrant aux clients une solution abordable et sécuritaire pour envoyer des fonds outre-mer.
  Banque en direct remporte la première place du rapport annuel publié par Forrester Research.
  Tous les nouveaux adhérents de Banque en direct doivent choisir des questions d’identification personnelle dans le cadre de la protection de l’ouverture de session, dorénavant obligatoire.
  La Banque Royale lance l’Aide en ligne. Le programme permet aux clients de clavarder en direct avec un représentant de la Banque Royale de n’importe où dans le monde, pourvu qu’ils aient accès à Internet. Le programme permet aussi la « co-navigation ». Un représentant peut ainsi voir l’écran du client et le guider en ligne.
  RBC Placements en Direct lance les virements de fonds en temps réel. Grâce à cette nouvelle fonctionnalité, les clients peuvent transférer des fonds entre leurs comptes RBC Placements en Direct et un compte RBC Banque Royale lié à leur carte-client RBC, à condition que les comptes soient libellés dans la même monnaie.
2010 La Banque Royale lance l’outil maGestionFinancière, le premier outil intégré de gestion financière en ligne au Canada.
  La Banque Royale lance le nouveau site Web de Banque en direct.
  La Banque Royale lance la première application de services bancaires mobiles pleinement intégrée destinée à certains téléphones intelligents.
2012 La Banque Royale arrive en tête du classement 2012 des sites Web nord-américains de vente de cartes de crédit établi par Forrester.