Sauter la barre de navigation du haut

Sauter le chemin de navigation  
À propos de RBC > Histoire > Survol des réalisations importantes > Services bancaires aux autochtones

Services bancaires aux autochtones

 
1910 La société avec laquelle la Banque Royale signera un accord de fusion (1925), la Union Bank of Canada, ouvre une succursale à Hazelton, en Colombie-Britannique, village de la Baie d’Hudson où se trouve un poste de traite. En 1977, la Banque Royale déménage cette succursale dans le village autochtone de Hagwilget.
1947 La Banque Royale publie un Bulletin de la Banque Royale ayant pour thème les Autochtones canadiens.
1954 Le chef de la direction de la Banque Royale, James Muir, est nommé chef honoraire de la bande des Blood, qui fait partie de la Confédération des Pieds-Noirs, en hommage à son leadership et à son engagement humanitaire.
1957 La Banque Royale ouvre la première succursale bancaire dans les îles canadiennes de l’Arctique, à Frobisher Bay, dans les Territoires du Nord-Ouest (aujourd’hui Iqaluit, au Nunavut).
1969 La Banque Royale lance An Introduction to Banking (Introduction aux services bancaires), une brochure éducative sur les services bancaires pour les collectivités inuites de ce qui est maintenant appelé le Nunavut.
1973 Dévoilement d’une murale des Premières Nations, la plus grande œuvre d’art autochtone au Canada, à la succursale principale de la Banque Royale à Vancouver, en Colombie-Britannique.
1978 La Banque Royale est la première institution financière à devenir commanditaire officiel des Jeux d’hiver de l’Arctique, qui attirent 850 participants inuits.
1990 Le Groupe-ressource des employés Royal Eagles est créé par et pour les employés autochtones, afin d’offrir des possibilités de réseautage et de mentorat, de soutenir le recrutement et le maintien de la main-d’œuvre autochtone et d’accroître la sensibilisation à la culture autochtone.
1991 La Banque Royale est la première institution financière d’importance au Canada à ouvrir une succursale tous services dans une réserve autochtone, dans la collectivité de Six Nations de Grand River, à Ohsweken, en Ontario.
1992 La Banque Royale lance son programme de bourses d’études annuelles pour les étudiants des Premières Nations qui fréquentent un établissement d’enseignement de niveau collégial ou universitaire au Canada (aujourd’hui nommé Programme de bourses d’études RBC pour les Autochtones).
1993 La Banque Royale lance son programme Les études d’abord – Programme pour les Autochtones, qui vise à embaucher des élèves de la neuvième à la douzième année pour travailler dans des succursales bancaires partout au Canada chaque été.
1994 La Banque Royale s’engage à investir 275 000 $ sur six ans afin de soutenir la création du Saskatchewan Indian Federated College, premier établissement de niveau universitaire autochtone au Canada et le seul à être administré par des membres des Premières Nations.
1995 La Banque Royale met sur pied un groupe national des Services bancaires aux Autochtones.
1996 La Banque Royale signe une entente avec l’Association nationale des centres d’amitié (ANCA) afin de lancer un programme de développement commercial et communautaire dans tout le pays. La Banque Royale s’unit à l’Association nationale d’anciens combattants autochtones pour aider à amasser les fonds nécessaires pour ériger un monument à Ottawa en mémoire de l’effort de guerre des hommes et des femmes autochtones du Canada.
1997 La Banque Royale publie les rapports « L’inaction coûte cher. Agissons ! » et « Le développement économique autochtone », qui décrivent le coût social et économique que devra assumer le Canada s’il n’agit pas pour encourager la participation autochtone au sein de la main-d’œuvre et résoudre les problèmes de développement économique des Autochtones.
  Charlie Coffey, vice-président directeur des Services aux entreprises de la Banque Royale, est nommé chef honoraire par l’Assemblée des chefs du Manitoba en reconnaissance de son soutien du développement économique et de l’autonomie des peuples des Premières Nations.
1998 La Banque Royale devient une société commanditaire du programme gouvernemental ontarien « Partenariats de travail », qui vise à encourager l’augmentation des partenariats entre les Autochtones et le secteur privé.
1999 La Banque Royale lance un nouveau programme de prêts résidentiels aux Autochtones des réserves afin d’aider les membres des Premières Nations à construire, acheter et rénover des maisons situées dans les collectivités des Premières Nations.
2000 La Banque Royale met sur pied un programme national d’agences de services bancaires comme solution de rechange pour la prestation de services bancaires en région rurale éloignée.
2007 En réponse au défi aux entreprises lancé à l’échelle nationale par l’Assemblée des Premières Nations (APN), la Banque Royale et l’APN signent un protocole d’entente par lequel ils s’engagent à respecter un plan d’action de deux ans visant à améliorer l’accès au capital, le développement social et communautaire, l’emploi et l’approvisionnement pour les membres des Premières Nations.
2008 RBC a accordé des subventions au titre du Projet Eau Bleue s’élevant à plus d’un million de dollars. Ces subventions ont été remises à des projets liés aux problèmes de protection de l’eau dans les collectivités autochtones.
2009 RBC nomme Phil Fontaine, ancien chef national de l’Assemblée des Premières Nations (APN), à titre de conseiller spécial.
  La Banque Royale lance les Services bancaires à distance, de nouveaux services bancaires destinés aux Autochtones canadiens vivant dans des régions éloignées, afin de leur faciliter l’accès aux services bancaires aux particuliers.
  La Banque Royale lance le Programme d’hypothèque sur propriété à bail afin d’offrir aux Premières Nations une plus grande souplesse pour le développement de projets immobiliers résidentiels et commerciaux sur des terrains à bail.
2010 La Banque Royale est la première institution financière canadienne à offrir le service à la clientèle par téléphone en cri et en inuktitut.
  La Banque Royale lance un site de réseautage personnel, One Heart, destiné aux employés autochtones.
  RBC Fondation verse 1 000 000 $ à Pathways to Education, une initiative qui vise essentiellement à éliminer les obstacles aux études postsecondaires et à favoriser les emplois intéressants dans les quartiers à risque. Ce programme aide les étudiants qui y participent, y compris les étudiants autochtones, à terminer leurs études secondaires et à poursuivre des études postsecondaires.
2011 RBC Fondation verse 300 000 $ à l’Initiative d’éducation autochtone Martin (IEAM), un programme visant à encourager les jeunes Autochtones à poursuivre leurs études.