Sauter la barre de navigation du haut

Sauter le chemin de navigation  
À propos de RBC > Histoire > Survol des réalisations importantes > GAB et Services bancaires par téléphone (Services bancaires mobiles)

GAB et Services bancaires par téléphone (Services bancaires mobiles)

 
1972 Quatorze guichets automatiques bancaires de type Bankette sont installés à Toronto, en Ontario. Ancêtre du GAB moderne, Bankette offre des services bancaires jour et nuit pour les retraits, les dépôts, les virements entre comptes, les paiements de factures et les avances de fonds sur les comptes Chargex/Visa.
1980 La Banque Royale lance son réseau national de guichets automatiques bancaires avec l’installation du premier appareil Libre-service Royal (auparavant connu sous le nom de Bankette) à Calgary, en Alberta.
1985 Le réseau des guichets automatiques de la Banque Royale est officiellement relié au réseau PLUS System, l’un des plus vastes réseaux de guichets automatiques bancaires partagés des États-Unis. La Banque Royale est le premier partenaire international de PLUS System Inc.
  Le réseau des guichets Libre-service Royal s’enrichit de 900 guichets, chacun traitant en moyenne 10 000 opérations par mois. L’accueil réservé par les consommateurs aux guichets automatiques dépasse les prévisions les plus optimistes de la Banque.
  La Banque Royale est un membre fondateur d’Interac, le réseau de guichets bancaires partagés au Canada qui donne aux clients un accès pratique à leur argent à tout guichet automatique bancaire des institutions financières participantes.
1986 La Banque Royale lance deux nouveaux types de guichets bancaires spécialisés en Ontario : le Comptoir MISE À JOUR, qui permet aux clients de mettre à jour leurs livrets, et le Comptoir-retraits, guichet automatique bancaire suffisamment compact pour être installé dans des locaux extérieurs à la Banque.
  Une trousse d’instructions visant à aider les clients malvoyants à utiliser les guichets Libre-service Royal est distribuée dans toutes les succursales de la Banque Royale.
1988 La Banque Royale fait l’essai pilote du Débit-Éclair à London, en Ontario. Il s’agit d’un nouveau service de carte de débit permettant aux clients d’utiliser leur Carte-client de la Banque Royale pour payer des achats directement de leur compte à des terminaux de point de vente.
1990 L’Association Interac, qui représente toutes les grandes institutions financières du Canada, fait l’essai pilote de son service de carte de débit, le Paiement Direct Interac, dans la région d’Ottawa/Hull.
1992 La Banque Royale a 2 145 guichets Libre-service Royal tous services, 1 653 Comptoirs-retraits et 266 Comptoirs MISE À JOUR au Canada.
  Le service de courtage à escompte de la Banque Royale, Actions en direct, lance TélAction, système de courtage automatisé par téléphone offrant aux investisseurs un service sans frais en tout temps, jour et nuit, qui leur permet d’obtenir les cours du marché boursier ou d’effectuer des opérations, au moment qui leur convient, sans devoir d’abord parler à un courtier.
1993 La Banque Royale lance Info-Touche, service bancaire par téléphone national pour les entreprises, une première en son genre au Canada. Info-Touche permet aux clients de consulter leur compte et d’effectuer des opérations à distance grâce à un système de réponse vocale interactive.
1994 Royal Direct offre aux clients des services bancaires « en tout lieu et en tout temps » à partir de son centre de télécommunications de pointe à Mississauga, en Ontario.
1995 Royal Direct inaugure des installations à la fine pointe de la technologie à Moncton, au Nouveau-Brunswick ; il s’agit de son deuxième centre télébancaire national.
  La Banque Royale lance le « Phantom », nouvel appareil de paiement direct Interac qui offre aux commerçants la plus grande variété de fonctions de tous les produits Interac disponibles au Canada.
  À London, en Ontario, la Banque Royale lance un projet de trois ans visant à mettre au point et à faire l’essai de nouvelles fonctions de guichet automatique bancaire comprenant les relevés de compte de dépôt et Visa, les transferts et les retraits de Marge de Crédit Royale, les paiements forfaitaires sur les prêts personnels et la distribution de billets de banque américains et de chèques de voyage en dollars américains.
1996 Fonds d’investissement Royal (FIR) lance Télé-Placements Royal, qui permet aux investisseurs d’acheter, de vendre ou de transférer des parts de fonds communs de placement de FIR par téléphone à partir de partout au Canada ou dans la zone continentale des États-Unis.
  Deux ans après leur lancement, le nombre de clients inscrits aux Services bancaires par téléphone Royal Direct dépasse les 900 000 et augmente de 2 000 par jour, ce qui en fait le service bancaire par téléphone qui grandit le plus vite au monde.
1997 Deux nouveaux guichets automatiques bancaires qui distribuent des billets américains et des chèques de voyage Visa Banque Royale en dollars américains (une première pour une institution financière canadienne) font l’objet d’un projet pilote en Ontario (London et Toronto).
  La Banque Royale lance la Marge de crédit d’exploitation Royale, ensemble de produits financiers autogérés. Le service permet aux entreprises clientes de gérer leur propre marge de crédit d’exploitation avec un accès électronique en tout temps par les GAB, les services bancaires par téléphone ou en ligne.
  La Banque Royale lance le premier guichet automatique bancaire audio au Canada.
1998 La Banque Royale commence l’essai pilote du Module libre-service des Services aux entreprises dans six établissements en Ontario. Ces modules novateurs permettent aux clients des Services aux entreprises de la Banque Royale d’accéder à un guichet automatique bancaire, au service de dépôt Nuit et jour, à un distributeur automatique de rouleaux de pièces de monnaie, à des boîtes aux lettres individuelles et à un service d’assistance téléphonique spécialisé en tout temps.
  Inauguration officielle du troisième Télécentre Royal Direct, à Winnipeg, au Manitoba.
2000 La Banque Royale lance les Services bancaires mobiles. Offert en partenariat avec Microcell Solutions Inc., fournisseur national des services de communications personnelles (SCP) de Fido, le service permet d’effectuer des opérations bancaires en ligne par l’Accès Finances de Fido. Les clients utilisent leur combiné Fido pour vérifier le solde de leur compte, virer des fonds et payer des factures.
2001 La Banque Royale lance le premier service bancaire sans fil en Amérique du Nord pour les appareils sans fil Palm, offrant ainsi aux clients un accès sécurisé à la plupart des fonctions bancaires en ligne, notamment les soldes de compte, les virements de fonds et le paiement de factures.
2003 La Banque Royale annonce son intention de lancer le service de reconnaissance vocale Ma voix à l’intention des clients des Services bancaires par téléphone.
2004 La Banque Royale et Irving Oil concluent une entente permettant à la Banque d’installer près de 60 GAB supplémentaires dans des dépanneurs Irving mainway situés dans les provinces de l’Atlantique.
2006 La Banque Royale lance une option permettant le paiement électronique de factures aux guichets automatiques.
2007 La Banque Royale et Visa Canada joignent leurs efforts dans le cadre d’un projet pilote qui marque une première au Canada : la mise à l’essai d’un service de paiement mobile acceptant les opérations Visa soumises à partir d’un téléphone cellulaire, plutôt que selon les méthodes traditionnelles. Le projet pilote, mené en Ontario, se poursuit jusqu’en 2008.
2008 Research In Motion, la Banque Royale et Thomson Reuters annoncent leur intention de lancer le BlackBerry Partners Fund, un fonds de capital de risque destiné au financement d’applications et de services mobiles compatibles avec la plateforme BlackBerry et d’autres plateformes mobiles.
  La Banque Royale met à l’essai un nouveau service, appelé RBC Mobex Paiement Mobile, qui permet à ses utilisateurs d’envoyer et de recevoir instantanément des fonds de manière simple et sécuritaire au moyen de la fonction de messagerie texte de leur téléphone mobile.
  RBC modifie l’installation matérielle et logicielle de ses guichets automatiques afin de permettre aux clients de refuser le reçu papier au moyen d’une nouvelle option appelée « Mon retrait habituel ».
  La Banque Royale du Canada, Visa et Rogers Sans-fil mettent en œuvre la suite du projet pilote de paiement par téléphone mobile, qui vise à permettre aux Canadiens de payer leurs achats en toute sécurité en approchant leur téléphone mobile du lecteur installé aux points de vente. La phase client du projet pilote est lancée au milieu de 2009.
2010 La Banque Royale est la première banque canadienne à lancer des applications de services bancaires mobiles pleinement intégrées destinées à certains téléphones intelligents.
2011 Les billets de 50 $ sont ajoutés aux GAB de la Banque Royale, et les clients de la Banque Royale peuvent maintenant accéder à leurs comptes de dépôt en USD aux GAB de la Banque pour faire des retraits et des virements.