RBC
image RBC.com | Recherche | Carte du Site | Nous joindre | Conditions d'utilisation | English
Autres sites de RBC:
image Banque Investissements Marchés des Capitaux
  Ouverture de Session
» D'autres services en direct
Bienvenue au Canada
  Avant votre arrivée
    Services par type de demandeurs
    Services financiers
    Les finances au Canada: notions de base
    Vivre au Canada
    Liste de vérification
  S'installer
  S’établir au Canada
  Services par type de demandeurs
  Services financiers
  Mieux connaître RBC
  Centre de ressources
  Glossaire
Bienvenue au Canada

Les finances au Canada : notions de base

 

Le coût de la vie au Canada : à quoi vous attendre

Le coût de la vie au Canada est relativement peu élevé alors que le niveau de vie, lui, est élevé. Au cours des dix dernières années, le taux annuel d’inflation se situait en moyenne à moins de 3 %. Les villes canadiennes comptent parmi les milieux de vie les plus recherchés dans le monde.

Lorsque vous vous installerez au Canada, vous constaterez peut-être que vos dépenses ne seront pas tout à fait les mêmes. Cette section répertorie les dépenses courantes inscrites au budget des Canadiens. Gardez en tête que le Canada est un vaste pays et que les prix peuvent varier d’une région à l’autre.

Logement

Le logement est susceptible de constituer votre dépense la plus importante. Son prix et les frais qui y sont associés peuvent représenter de 20 % à 50 % de vos revenus.

À leur arrivée au Canada, plusieurs personnes choisissent de louer un appartement pendant quelques années. Il en coûte habituellement moins cher que d’acheter une maison. Au Canada, en 2005, le prix moyen d’un appartement comprenant deux chambres était de 731 $ par mois. L’appartement le moins cher se trouvait à Saguenay, au Québec, à 472 $ et le plus cher à Toronto, en Ontario, à 1 052 $.

En mars 2007, le coût moyen d’une maison au Canada s’élevait à 299 998 $. Les prix variaient de 140 549 $ à Regina, au Manitoba, à 554 941 $ à Vancouver, en Colombie-Britannique.

Règle générale, il coûte moins cher — location ou achat — de se loger hors des villes.

Services publics

Si vous louez votre habitation, le coût de certains services sera peut-être compris dans le loyer que vous verserez chaque mois. Sinon, ou si vous êtes propriétaire de votre logement, vous devrez prévoir des postes budgétaires pour assurer le paiement de services essentiels.

  • Chauffage — La plupart des foyers canadiens sont chauffés au gaz naturel, au mazout ou à l’électricité. En 2005, les coûts de chauffage pour une famille de quatre personnes s’élevaient en moyenne à 142 $††† par mois.
  • Électricité — Il sera nécessaire de brancher votre maison sur le réseau électrique pour alimenter les luminaires, les équipements électroniques, les appareils ménagers et les climatiseurs. En moyenne, un ménage paie chaque mois 92 $ en frais d’électricit醆.
  • Eau — Si vous habitez dans un centre urbain ou en périphérie d’un centre urbain, c’est la municipalité qui vous facturera les services d’eau et d’égout.

Les communications

Services téléphoniques — Les services téléphoniques par ligne terrestre sont fournis aux foyers canadiens par plusieurs réseaux de télécommunication. Le service de base est offert à partir d’environ 20 $ par mois et permet un nombre illimité d’appels locaux. Vous pouvez acheter votre appareil téléphonique ou le louer auprès de votre fournisseur de services téléphoniques.

En moyenne, un ménage canadien affecte 57 $ par mois aux services téléphoniques††.

Téléphonie cellulaire — Plusieurs Canadiens disposent d’un téléphone cellulaire (un cellulaire) au lieu d’une ligne terrestre ou en parallèle avec celle-ci. Les services de téléphonie cellulaire sont offerts par plusieurs fournisseurs qui proposent un grand choix de forfaits. Vous devrez acheter un appareil et payer mensuellement ces services.

Il peut en coûter seulement 10 $ par mois pour un forfait de base prépayé. Cependant, on évalue en moyenne les frais associés à la téléphonie cellulaire à 34 $ par ménage, par mois††.

Télévision par câble ou par satellite — L’accès aux réseaux de télévision est gratuit si vous captez les signaux avec une antenne. Si vous éprouvez des problèmes de réception dans le secteur où vous habitez, vous devrez peut-être payer des services de télévision par câble ou par satellite, qui vous donneront une meilleure qualité d’image et un plus grand choix de chaînes. Ce type de services est payable mensuellement et son prix varie selon le fournisseur, le type de forfait et les services optionnels.

Certains fournisseurs offrent un service de câblodistribution de base à moins de 30 $ par mois.

Radio — L’accès aux réseaux de radio est gratuit. Cependant, des entreprises de radio par câble ou par satellite vous offriront un plus grand choix de chaînes et un signal plus clair.

Internet — Plusieurs Canadiens s’abonnent à un service Internet, qui leur permet de naviguer sur le Web et de communiquer par courrier électronique. Les entreprises de câblodistribution et de téléphonie offrent de tels services. Il est aussi possible d’utiliser des ordinateurs donnant accès à Internet dans plusieurs bibliothèques publiques. Certains cafés et restaurants proposent un accès sans fil à Internet aux clients qui y apportent leur ordinateur portatif.

Le coût mensuel moyen des services Internet utilisés par un ménage s’élève à 20 $††.

Études

Les études sont importantes pour les Canadiens et les enfants de six à seize ans doivent obligatoirement fréquenter l’école. L’accès à l’école primaire et à l’école secondaire est gratuit pour tous les enfants grâce au système scolaire gouvernemental.

Par ailleurs, vous pouvez choisir d’inscrire vos enfants dans un établissement scolaire privé. Ces écoles facturent des frais de scolarité, et le port d’un uniforme — qu’il faut acheter — y est souvent obligatoire. La plupart des écoles publiques n’exigent pas le port de l’uniforme ; il est cependant sage de vous renseigner à ce sujet.

Vous devrez aussi prévoir des dépenses additionnelles, par exemple des fournitures scolaires, des livres, des équipements sportifs et des instruments de musique.

Si un membre de votre famille poursuit des études postsecondaires (collégiales ou universitaires), il faut aussi prévoir l’achat de livres et de fournitures, et peut-être même des frais de logement et de couvert. Ces frais s’ajouteront aux frais de scolarité.

Pour l’année scolaire 2006-2007, les étudiants inscrits à des programmes de premier cycle dans les universités canadiennes ont payé en moyenne 4 347 $ en frais de scolarité. De leur côté, les étudiants étrangers ont payé en moyenne 13 205 $.

Frais médicaux

La population canadienne bénéficie d’un système de santé publique. Cela signifie que beaucoup de services de santé sont payés par les impôts versés et donc offerts gratuitement aux Canadiens qui détiennent une carte d’assurance maladie provinciale.

Cependant, certains services médicaux ne sont pas couverts par ces régimes. Selon votre province de résidence, vous devrez peut-être payer certains services comme :

  • les soins dentaires ;
  • les examens de la vue et les lunettes à verres correcteurs ;
  • les traitements prodigués par les psychologues, les chiropraticiens, les massothérapeutes, les acupuncteurs, les nutritionnistes et les
    naturopathes ;
  • la chirurgie esthétique ou non urgente.

En 2005, un ménage dépensait en moyenne 150 $ par mois en soins de sant醆.

Achats courants

Il faudra inscrire au budget l’achat de produits d’épicerie et de produits d’entretien ménager. Les statistiques du gouvernement indiquent que les consommateurs canadiens consacrent environ 10 % de leur revenu disponible à l’alimentation.

N’oubliez pas non plus l’achat d’articles de soins personnels et de vêtements. Le climat canadien varie : il peut faire très chaud en été et vraiment très froid en hiver. Pour vous sentir à l’aise pendant toute l’année, vous devrez disposer d’une garde-robe variée.

En 2005, un ménage dépensait mensuellement en moyenne 594 $†† en produits alimentaires et 91 $ en produits de soins personnels. Les dépenses liées aux vêtements comptaient pour 215 $†† par mois.

Transport

Si comptez habiter un centre urbain et ne pas posséder de voiture, vous devez prévoir un poste budgétaire pour les transports en commun. Au Canada, les transports en commun sont fiables, sécuritaires et abordables. Vous pouvez habituellement vous procurer un titre de transport mensuel ou payer chacun de vos passages. Le prix moyen d’un titre de transport mensuel (selon la tarification ayant cours à Vancouver, à Montréal, à Toronto, à Calgary et à Halifax) est de 80 $.

Si vous voulez acheter un véhicule, vous devrez prévoir, outre le prix du véhicule, l’achat d’essence, l’entretien et les réparations, ainsi qu’une assurance auto.

Vous devrez aussi posséder un permis de conduire valide. Il y a habituellement des frais associés à l’examen de conduite nécessaire pour obtenir un permis de conduire canadien.

Vous n’avez pas besoin de permis pour un vélo, mais le port du casque est obligatoire dans plusieurs secteurs.

Dans l’ensemble, les coûts de transport d’un foyer canadien s’élevaient en moyenne à 756 $†† par mois, en 2005. Le prix de l’essence à lui seul comptait pour un peu plus de 167 $†† du budget mensuel moyen d’un ménage.

Assurances

Les Canadiens se munissent de plusieurs types d’assurances. Certaines sont exigées par la loi et d’autres servent à assurer une sécurité financière. Les plus courantes sont :

  • l’assurance automobile (exigée pour conduire un véhicule) ;
  • l’assurance biens (qui protège votre maison et vos biens contre le vol et les dommages) ;
  • l’assurance soins médicaux (qui complète le régime provincial) ;
  • l’assurance vie (qui protège votre famille s’il vous arrivait quelque chose) ;
  • l’assurance crédit (qui couvre le montant de vos dettes si vous êtes dans l’incapacité de travailler).

Dépenses discrétionnaires

Plusieurs Canadiens inscrivent des dépenses discrétionnaires à leur budget. Cela comprend les loisirs, comme les sorties au théâtre, au cinéma ou au concert, ainsi que les repas pris au restaurant. Vous pouvez aussi envisager allouer un montant pour les livres, les journaux, les revues, les locations de DVD, l’abonnement à un club ou à un centre de conditionnement physique.

L’Association canadienne de l’immeuble propose une liste à jour du prix des propriétés dans tout le pays.
Convertissez vos devises locales en argent canadien avec le convertisseur de devises RBC.

_________

Sources :

† Société canadienne d’hypothèques et de logement

†† Statistique Canada, Le Quotidien, mardi 12 décembre 2006 : Enquête sur les dépenses des ménages

††† Le budget 2006 du Manitoba, document budgétaire E : Comparaison interprovinciale du coût annuel des dépenses personnelles, des taxes et des impôts en 2006.

 

Le contenu de ce site Web est offert à titre indicatif au profit de nos clients. Ce site Web est fourni à titre d’information seulement et ne vise pas à donner des conseils précis. Lire le texte complet de la clause de non-responsabilité.

Sujets connexes
L'argent au Canada
Le coût de la vie au Canada : à quoi vous attendre
L’impôt au Canada
Le système de santé au Canada
Programmes gouvernementaux, assistance financière et prêts aux nouveaux arrivants

[an error occurred while processing this directive]>

  © Banque Royale du Canada 2001 - 2007 Vie privée  |  Conditions d'utilisation  |  Marques de Commerce  |  Sécurité  
  rbc.com est un service d'information en direct géré par la Banque Royale du Canada. Dernière modification : 07/03/2008 14:43:53