Skip Header Navigation

Sauter le chemin de navigation  
À propos de RBC > Collectivités et durabilité > Collectivité > Artistes émergents > Concours de peinture

Concours de peintures canadiennes RBC

Créé en 1999, le Concours de peintures canadiennes de RBC, avec le soutien de la Canadian Art Foundation, est un programme unique en son genre visant à épauler aujourd’hui les talents de demain. Le Concours est l’un des principaux éléments du projet Artistes émergents RBC, dont l’objectif est d’appuyer les artistes en début de carrière. Ce programme fournit non seulement de l’aide financière, mais aussi du mentorat, des activités favorisant la visibilité et plus encore.

Trois jurys régionaux composés d’éminents directeurs de galerie, artistes, conservateurs et chefs de file de leur secteur sélectionnent cinq œuvres de leurs régions respectives pour en arriver aux quinze finalistes, ce qui permet d’obtenir une bonne représentation des artistes en arts visuels de partout au pays.

Est du Canada (Québec, Nouvelle-Écosse, Nouveau-Brunswick, Île-du-Prince-Édouard, Terre-Neuve et Labrador)
Centre du Canada (Ontario)
Ouest du Canada (Manitoba, Saskatchewan, Alberta, Colombie-Britannique, Yukon, Territoires du Nord-Ouest, Nunavut)

Les trois jurys se réunissent pour des délibérations de deux jours à l’issue desquelles ils désignent un lauréat national et deux gagnants d’une mention honorable, parmi les quinze finalistes. Le lauréat national reçoit un prix de 25 000 $, les deux gagnants d’une mention honorable reçoivent 15 000 $ chacun et les 12 autres finalistes touchent 2 500 $ chacun.

Les trois œuvres gagnantes sont ajoutées à la collection RBC, composée de plus de 4 000 œuvres d’art réunies au cours des cent dernières années.

 

 

Le Concours de peintures canadiennes de RBC 2016 est maintenant terminée

La période de mise en candidature pour le Concours de peintures canadiennes de RBC 2016 est maintenant terminée. Nous remercions tous les artistes qui ont soumis une œuvre de l’intérêt, de la passion et de la créativité dont ils ont fait preuve. Les noms des 15 finalistes seront annoncés le 30 juin et ceux des lauréats, le 20 septembre 2016 à la galerie The Power Plant, à Toronto.

 

 

Voir les finalistes et les anciens lauréats :

Vous êtes sur : Lauréats de 2016

Précédent

Brian Hunter

Lauréat national

Brian Hunter
Winnipeg (Manitoba)
Two empty trays mounted vertically, 2015
Huile sur bois
91 cm x 122 cm (36 po x 48 po)

Lire la biographie de l’artiste

Nika Fontaine

Mention honorables

Nika Fontaine
Berlin (Allemagne)
Schnell Schnell 17, 2015
Paillettes sur toile
152 cm x 122 cm (60 po x 48 po)

Lire la biographie de l’artiste

Cameron Forbes

Mention honorables

Cameron Forbes
Saskatoon (Saskatchewan)
Maritime Plaza Hotel, Window Set 2, 2016
Acrylique sur panneau
36 cm x 48 cm (14 po x 19 po)

Lire la biographie de l’artiste

Suivant

Vous êtes sur : Lauréats de 2014

Précédent

Tiziana La Melia

Lauréat national

Tiziana La Melia
Vancouver, BC
Hanging on to the part, 2014
Huile sur panneau
107 cm x 64 cm (42 po x 25 po)

Nicolas Lachance

Mention honorables

Nicolas Lachance
Montréal, QC
index no. 3 The book of Empathy, 2014
Gesso et acrylique sur
toile sur panneau MDF
71 cm x 61 cm (28 po x 24 po)

Ufuk Gueray

Mention honorables

Ufuk Gueray
Winnipeg, MB
Market, 2014
Huile et acrylique sur toile
173 cm x 137 cm (68 po x 54 po)

Suivant

Vous êtes sur : Lauréats de 2013

Précédent

Colleen Heslin

Lauréat national

Colleen Heslin
Vancouver (C.-B.)
Young and Wild and Free, 2013
Acrylique, encre de Chine et teinture
sur coton
183 cm x 122 cm (72 po x 48 po)

Colin Muir Dorward

Mention honorables

Colin Muir Dorward
Ottawa (Ontario)
Labyrinthineon, 2012
Huile sur toile
160 cm x 140 cm (63 po x 55 po)

Neil Harrison

Mention honorables

Neil Harrison
Toronto (Ontario)
Fig.13 Knowledge, 2013
Huile sur lin
178 cm x 122 cm (70 po x 48 po)

Suivant

Vous êtes sur : Lauréats de 2012

Précédent

Vanessa Maltese

Lauréat national

Vanessa Maltese
Toronto, ON
Balaclava
Huile sur panneau
23 po x 18 po

Katie Lyle

Mention honorables

Katie Lyle
Vancouver, BC
White Night
Huile sur toile
16 po x 12 po

Betino Assa

Mention honorables

Betino Assa
Montreal, QC
Gathering in the forest, 12 am
Acrylique sur plexiglas gravé
32 po x 49 po

Suivant

Vous êtes sur : Finalistes de 2016

Précédent

Wallis Cheung

Wallis Cheung
Toronto (Ontario)
Frame as void, 2016
Huile sur bois
56 cm x 43 cm (22 po x 17 po)

Lire la biographie de l’artiste

Alex Fischer

Alex Fischer
Toronto (Ontario)
Pet, Casper and Hesperi, 2016
Huile et acrylique sur toile
137 cm x 122 cm (54 po x 48 po)

Lire la biographie de l’artiste

Nika Fontaine

Nika Fontaine
Berlin (Allemagne)
Schnell Schnell 17, 2015
Paillettes sur toile
152 cm x 122 cm (60 po x 48 po)

Lire la biographie de l’artiste

Cameron Forbes

Cameron Forbes
Saskatoon (Saskatchewan)
Maritime Plaza Hotel, Window Set 2, 2016
Acrylique sur panneau
36 cm x 48 cm (14 po x 19 po)

Lire la biographie de l’artiste

Stephanie Hier

Stephanie Hier
Toronto (Ontario)
Break like the wind, 2015
Huile sur lin
122 cm x 91 cm (48 po x 36 po)

Lire la biographie de l’artiste

Brian Hunter

Brian Hunter
Winnipeg (Manitoba)
Two empty trays mounted vertically, 2015
Huile sur bois
91 cm x 122 cm (36 po x 48 po)

Lire la biographie de l’artiste

Hanna Hur

Hanna Hur
Los Angeles (Californie)
The Fool, 2016
Marqueur gras et crayon de couleur sur lin
101 cm x 76 cm (40 po x 30 po)

Lire la biographie de l’artiste

Brian Kokoska

Brian Kokoska
New York (New York)
Dancing to the Silence of your Heartbeat, 2016
Huile sur toile
101 cm x 84 cm (40 po x 33 po)

Lire la biographie de l’artiste

Andrew Maize

Andrew Maize
Lunenburg (Nouvelle-Écosse)
THIS TOWN USED TO BE MOSTLY WHITE. NOW IT IS COLOURFUL, 2016
Peinture acrylique, médium acrylique mat, vernis et écailles de peinture recueillies dans la ville de Lunenburg (Nouvelle-Écosse) sur panneau
71 cm x 89 cm (28 po x 35 po)

Lire la biographie de l’artiste

Keita Morimoto

Keita Morimoto
Toronto (Ontario)
Aya in Tokyo, 2015
Huile sur toile
183 cm x 122 cm (72 po x 48 po)

Lire la biographie de l’artiste

Justine Skahan

Justine Skahan
Gatineau (Québec)
Home, 2016
Huile sur toile tendue sur bois
132 cm x 122 cm (52 po x 48 po)

Lire la biographie de l’artiste

M.E. Sparks

M.E. Sparks
Vancouver (Colombie-Britannique)
Afterimage,2016
Huile sur toile
168 cm x 137 cm (66 po x 54 po)

Lire la biographie de l’artiste

Angela Teng

Angela Teng
Vancouver (Colombie-Britannique)
Jump Shot, 2016
Peinture acrylique crochetée sur panneau d’aluminium
61 cm x 46 cm (24 po x 18 po)

Lire la biographie de l’artiste

geetha thurairajah

geetha thurairajah
Sackville (Nouveau-Brunswick)
Hotlines, 2016
Acrylique et huile sur toile
140 cm x 114 cm (55 po x 45 po)

Lire la biographie de l’artiste

Amber Wellmann

Amber Wellmann
Guelph (Ontario)
Wunde, 2015
Huile sur bois
58 cm x 64 cm (23 po x 25 po)

Lire la biographie de l’artiste

Suivant

Vous êtes sur : Archive

Développer - 2011 2011

Développer - 2009 2010

Développer - 2009 2009

Vous êtes sur : Lauréats de 2015

Précédent

Patrick Cruz

Lauréat national

Patrick Cruz
Guelph (Ontario)
Time allergy, 2015
Acrylique sur toile
51 cm x 61 cm
(20 po x 24 po)

Hangama Amiri

Mention honorables

Hangama Amiri
Halifax (Nouvelle-Écosse)
Island of Dreams, 2015
Encre, acrylique, sérigraphie sur panneau
91 cm x 91 cm
(36 po x 36 po)

Claire Scherzinger

Mention honorables

Claire Scherzinger
Toronto (Ontario)
My Contribution To The Many Paintings Of Pots And Plants, 2015
Graphite liquide et en poudre, peinture à l’huile et lin sur panneau
61 cm x 46 cm
(24 po x 18 po)

Suivant
Close
Wallis Cheung

Wallis Cheung

Établie à Toronto, l’artiste peintre Wallis Cheung travaille dans son propre atelier tout en étant membre du collectif VSVSVS, reconnu pour ses installations et performances pleines d’esprit. Comme les autres membres de VSVSVS, elle a étudié les arts plastiques à l’Université de Guelph, de laquelle elle a obtenu un diplôme en 2008. Au départ, Wallis Cheung se destinait à des études en sciences sociales, mais comme l’a mentionné Ann Ireland dans le numéro Été 2014 de Canadian Art, « son parcours a été détourné vers un programme en arts plastiques. » Dans le même article se trouve cette citation de Wallis Cheung : « Les couleurs et les textures sont ce qui m’intéresse le plus... j’aime faire des erreurs et me servir de celles-ci ». Wallis Cheung était, elle aussi, finaliste au Concours de peintures canadiennes de RBC de 2014.
Alex Fischer

Alex Fischer

Né en 1986, Alex Fischer, établi à Toronto, a obtenu un baccalauréat en beaux-arts de l’Université York en 2010. Depuis, ses œuvres ont été exposées aux galeries Angell et O’Born Contemporary, à Toronto, et à la galerie Art Mûr, à Montréal. « En tant qu’artiste en arts visuels, je travaille à la limite de la peinture dans son sens large… Elle m’intéresse particulièrement parce qu’on y voit un travail concret, presque mesurable à sa surface, affirme Alex Fischer sur son site Web. Pour concrétiser ces idées, j’utilise des techniques évoluées de traitement d’images numériques afin de créer des compositions complexes. Essentiellement, je crée des images qui intègrent divers matériaux, défient les attentes, et me permettent de m’exprimer sur notre culture et notre nature. »
Nika Fontaine

Nika Fontaine

Née à Montréal en 1985, Nika Fontaine vit et travaille à Berlin depuis 2008. Elle possède une expérience diversifiée, passant de l’étude de la mode et de la coiffure au début des années 2000 à des cours de peinture et de dessin à l’Université Concordia à Montréal et à la Kunsthochschule Berlin à la fin des années 2000 et au début des années 2010. L’approche de Niki Fontaine est multidisciplinaire, intégrant des performances, des œuvres et pièces musicales en ligne ainsi que des tableaux, lesquels sont souvent composés de brillants. Comme il était souligné dans un numéro de 2014 de la publication allemande dbartmag, « le grand-oncle de Niki Fontaine, Jean-Paul Jérôme, était l’un des premiers peintres géométristes au Canada et a acquis une renommée internationale dans le milieu des années 1950 à titre de membre du groupe des Plasticiens. Selon Niki Fontaine, l’utilisation du brillant, que l’on associe souvent à la « différence sexuelle » dans le monde de l’art traditionnel, est tout simplement d’ordre pratique. Elle précise : « Au début, j’utilisais l’acrylique et l’huile, et j’essayais toujours de rendre mes couleurs les plus intenses possible. Mais elles n’atteignaient jamais le niveau d’intensité que je souhaitais. Grâce au brillant, j’arrive au niveau d’intensité de couleur et de luminosité que je désire. S’y ajoute un élément d’interactivité, car à chacun de ses mouvements, la personne qui regarde l’œuvre perçoit de nouvelles couleurs et un sens de profondeur ».
Cameron Forbes

Cameron Forbes

Cameron (« Cam ») Forbes, originaire de la Saskatchewan, poursuit une maîtrise en arts plastiques à l’Université Concordia à Montréal. Elle a obtenu en 2005 un baccalauréat en beaux-arts du Nova Scotia College of Art and Design, et a également étudié à la Kootenay School of Art ainsi qu’au School of the Art Institute de Chicago. De 2007 à 2013, elle a vécu à Winnipeg, où elle a créé des explorations en plein air du paysage urbain et des projets d’art communautaire ; elle y a également été directrice administrative d’Art City de 2008 à 2011. « Principalement, je m’intéresse au paysage que nous occupons, individuellement et collectivement, souligne Cam Forbes sur son site Web. Le Canada a une longue tradition de peinture paysagiste. La plupart des gens sont aussi habitués d’observer des tableaux de paysages naturels qu’ils le sont de voir ces paysages de leurs propres yeux. Le lien entre ces deux façons de voir la nature – en tant qu’observateur passif et actif – me fascine. La peinture paysagiste ou de plein air est largement associée au passé, à la mémoire et à une beauté idéalisée ; à une nostalgie toute simple. Toutefois, le genre est inextricablement lié à un passé d’exploration, d’exploitation, d’établissement et de colonisation. Je m’inspire grandement de cette dualité. »
Stephanie Hier

Stephanie Hier

Née en 1992 à Toronto, Stephanie Hier a obtenu en 2014 un baccalauréat en beaux-arts de l’Université de l’École d’art et de design de l’Ontario. Elle est également titulaire d’un certificat de l’Academy of Art Canada, spécialisée dans le réalisme. Sur ses toiles, Stephanie Hier combine ces deux types de formation – la technique toute en précision du réalisme et les juxtapositions plus conceptuelles de l’art contemporain. Ses œuvres ont entre autres été exposées à la Johannes Vogt Gallery de New York, ainsi qu’aux galeries canadiennes Art Mûr (Montréal) et Carrier Arts (Toronto).
Brian Hunter

Brian Hunter

Né à Winnipeg en 1985, Brian Hunter est actif dans les domaines des projets, de la sculpture, de la vidéo et de la peinture. Il a obtenu un baccalauréat en beaux-arts de l’Université Concordia en 2007. Dans le cadre de son projet Support and Comfort, il a peint des corps sur des matelas qu’il a ensuite laissés à la vue des passants dans la rue, selon ION Magazine. Pour You Know Best, il a créé, à partir de matelas pneumatiques roses, une hutte à laquelle il a intégré une installation vidéo. Les œuvres de Brian Hunter ont été exposées aux galeries Platform à Winnipeg, Dupont Projects à Toronto, Art Souterrain à Montréal, et à d’autres galeries canadiennes, ainsi qu’en Corée du Sud, où il a été artiste en résidence en 2012 et 2013.
Hanna Hur

Hanna Hur

Née en 1985, Hanna Hur a grandi à Toronto. Elle travaille dans cette ville, ainsi qu’à Los Angeles. Souvent, elle aborde par ses tableaux les thèmes de l’émotion et de la spiritualité. Elle privilégie les matériaux non traditionnels comme les crayons de couleur, plutôt que l’huile et l’acrylique. Elle a obtenu un baccalauréat en beaux-arts de l’Université Concordia en 2008. Ses œuvres ont été exposées aux galeries Tomorrow à New York, Shanaynay à Paris et Daniel Faria à Toronto. Elle a aussi été finaliste au Concours de peintures canadiennes de RBC en 2015.
Brian Kokoska

Brian Kokoska

Né à Vancouver en 1988, Brian Kokoska y a étudié à l’Emily Carr University of Art and Design. Il est maintenant établi à New York, où il sculpte et peint. Dans une récente entrevue avec Autre, Brian Kokoska décrivait ainsi l’origine des visages peuplant ses tableaux : « Ils sont issus de mon imagination, de même que de mes expériences de vie. Lorsque je commence un tableau, je n’ai pas d’idée précise du résultat. Parfois, je le réalise en plusieurs étapes. J’y peins diverses couches de visages et de symboles jusqu’à ce que quelque chose de nouveau se crée, puis je laisse le tableau tel quel. » Cette année, il expose entre autres aux galeries Ashes/Ashes à Los Angeles, East Hampton Shed à New York et The Pony Club à Anvers.
Andrew Maize

Andrew Maize

Établi à Lunenberg, Andrew Maize est un artiste transdisciplinaire dont l’approche axée sur les processus consiste en une exploration du langage, du mouvement et des structures des systèmes humains. Sur son site Web, il décrit ainsi son travail individuel et ses collaborations : « le matériel ou la performance sert à générer des échanges à plus grande échelle – l’expression résulte du lien créé avec l’espace, la collectivité et le lieu. » Par conséquent, à titre d’éducateur en art et d’organisateur, Andrew Maize a collaboré avec White Rabbit Arts, Circus of the Normal et la Lunenburg School of the Arts. Son travail communautaire l’a amené à présenter au Concours de peintures canadiennes de RBC de 2016 une œuvre composée d’écaillures de peinture provenant de diverses maisons de Lunenberg. Andrew Maize a aussi été finaliste au Concours de peintures canadiennes de RBC de 2015.
Keita Morimoto

Keita Morimoto

Né en 1990 à Osaka, au Japon, Keita Morimoto vit et travaille à Toronto, où il a obtenu en 2012 un baccalauréat en beaux-arts de l’Université de l’École d’art et de design de l’Ontario. Qualifié de « néoromantique » par le critique du Toronto Star Murray Whyte, Keita Morimoto crée des tableaux combinant l’allure des œuvres des vieux maîtres à des sujets touchant la génération du millénaire. Comme le souligne le critique du Star, le tableau Self-Portrait After Bacchus est inspiré de l’une des œuvres du Caravage. Les œuvres de Keita Morimoto ont entre autres été exposées à la Nicholas Metivier Gallery à Toronto, à la galerie Thinkspace à Los Angeles et à la Galerie Youn à Montréal.
Justine Skahan

Justine Skahan

Sur les toiles de Justine Skahan, native de Montréal, on peut trouver des expressions de la culture populaire tout comme du milieu urbain. Certaines de ses récentes œuvres, a-t-elle déclaré à The Fulcrum, sont inspirées d’endroits « où coexistent des éléments naturels et architecturaux, surtout dans des banlieues. » Par contre, sont en évidence dans d’autres de ses œuvres récentes les jumelles Olsen, la chevelure d’Ingrid Bergman et des palmiers de Miami. Justine Skahan, qui a obtenu un baccalauréat en arts plastiques de l’Université Concordia en 2010, poursuit une maîtrise en arts plastiques à l’Université d’Ottawa. Ses œuvres ont été exposées à la Lonsdale Gallery à Toronto et à la Karsh-Masson Gallery à Ottawa. L’exposition de sa thèse de maîtrise aura lieu en août 2016 à la galerie Central Art Garage d’Ottawa.
M.E. Sparks

M.E. Sparks

M.E. Sparks, native de Kenora, a obtenu cette année une maîtrise en arts appliqués de l’Emily Carr University of Art and Design. De plus, elle a obtenu en 2013 un baccalauréat en beaux-arts du Nova Scotia College of Art & Design. Certaines de ses œuvres illustrent les croisements entre le figuratif et l’abstrait. Les toiles de M.E. Sparks ont été exposées à la Charles H. Scott Gallery à Vancouver et à la Point Gallery à l’île Saltspring. Cet été, elles feront partie de l’exposition collective « Peinture fraîche et nouvelle construction » à la galerie Art Mûr de Montréal. M.E. Sparks a été artiste en résidence dans le cadre du programme New Glasgow Studio Residency. En 2017, elle participera aux programmes d’artiste en résidence Arteles Creative Residency à Hämeenkyrö (Finlande) et Institut für Alles Mögliche à Berlin (Allemagne).
Angela Teng

Angela Teng

Angela Teng a capté l’attention du monde canadien des arts – et cette notoriété devrait s’accroître – en raison de son approche unique en matière de matériaux et de techniques de peinture. En particulier, Angela Teng est reconnue pour les « toiles » qu’elle crochète à partir de fils de peinture séchée, à l’encontre des définitions traditionnelles des beaux-arts et des métiers d’art. Établie à Vancouver, Angela Teng est née à Victoria en 1979 et a étudié l’art au Camosun College et à l’Emily Carr University of Art and Design, d’où elle a obtenu un diplôme en 2011. Plus tard cette année, elle aura une exposition solo à l’Equinox Gallery de Vancouver. Ses œuvres ont également été exposées à la galerie Mixed Greens, à New York, et à la galerie Wil Aballe Art Projects, à Vancouver.
Geetha thurairajah

geetha thurairajah

Geetha Thurairajah est une artiste établie à Sackville, au Nouveau-Brunswick. Elle a obtenu un diplôme du Nova Scotia College of Art & Design et de la Rhode Island School of Design en 2014. En 2015, elle a participé à un programme d’artiste en résidence au Banff Centre et au New York Arts Practicum. Elle est titulaire d’une bourse du Conseil des arts du Nouveau-Brunswick et, à titre d’artiste vedette de la plateforme d’édition multimédia NewHive, elle produira des tableaux numériques qui lui ont été commandés. Les œuvres de Geetha Thurairajah ont entre autres été exposées aux galeries 8-11 de Toronto et Worksound International de Mexico.
Ambera Wellmann

Ambera Wellmann

Née à Lunenberg, Ambera Wellmann poursuit une maîtrise en beaux-arts à l’Université de Guelph. De plus, elle est titulaire d’un baccalauréat en beaux-arts du Nova Scotia College of Art & Design et a étudié à la Cooper Union School of Art de New York. Plus tôt cette année, elle a remporté le prix Joseph Plaskett décerné à des peintres diplômés. Ses récentes œuvres font large place au courant des natures mortes et à la représentation de l’étrangeté. Elle a notamment exposé aux galeries Page and Strange Gallery à Halifax et Katzmann Contemporary à Toronto. En outre, ses œuvres feront prochainement l’objet d’une exposition à la galerie Dupont Projects, à Toronto.

Les biographies d’artistes sont fournies par Canadian Art.

Close